Mes chemins sauvages - Régis Cavignaux

dimanche 25 janvier 2015

Incroyable rencontre

Novembre 2013: La piste poussiéreuse s'étend à perte de vue, rectiligne au milieu de la végétation basse caractéristique de la Patagonie argentine. Des clôtures sur des dizaines de kilomètres et partout des moutons mérinos éparpillés au milieu des buissons.
Je roule avec prudence, la signalisation indique la présence de guanacos susceptibles de traverser à tout moment.











Pour ces camélidés, les véhicules sont souvent fatals comme en témoigne un corps à moitié dévoré en bord de piste.




Les renards gris et les vautours assurent le nettoyage.

Renard d'Argentine en maraude






Qui suis je? 















Les tinamous élégants se pressent entre les graminées au passage du véhicule tout en conservant une allure altière.




Un couple de nandous déambule, s'arrêtant pour mettre en peu d'ordre dans leur plumage ébouriffé par le vent omniprésent; pas de doute nous sommes en Patagonie!!





















Des maras ou lièvres de Patagonie détalent avant de s'immobiliser plus loin, les jumelles permettent de détailler leur silhouette si particulière.






Une tache rutilante dans le paysage, une sturnelle australe à la gorge écarlate raméne des araignées à sa nichée.




Fin d'après-midi, le téléobjectif est braqué sur le terrier d'un tatou pichi dans l'attente de l'apparition de l'étrange animal.

Une moufette de Humboldt apparaît entre les touffes de graminées et déambule, creusant le sable de ses griffes puissantes pour déterrer des larves et autres délices. C'est le moment choisi par le tatou pour venir se montrer.







A quelques mètres de son logis, la moufette est trop occupée par ses fouilles pour remarquer qu'on l'observe.
Le sable gicle sous les pattes du skunks à moitié enseveli, le tatou intrigué décide d'aller voir de plus près.
Quel est donc ce terrassier qui lui fait concurrence?

La moufette relève la tête et se trouve nez à nez avec le tatou qui file regagner sa tanière sans se retourner. Rassuré sur l'identité de l'intrus ou vexé par l'efficacité du skunks ? (voir la vidéo!)
A moins qu'il ne redoute l'arme secrète de la moufette, la connaissez vous?


L'arme secrète de la moufette: 
elle possède deux glandes volumineuses situées de chaque coté de l'anus. En cas de danger et si la fuite est impossible, le skunks peut expulser le contenu nauséabond de ces glandes à plus de 6 mètres de distance; l'odeur est perceptible à 1 km de distance




Le saviez vous?
 Les tatous (autrefois classés dans le super-ordre des édentés, aujourd'hui Xénarthres) possédent bien des molaires qui leurs permettent de mastiquer les larves et insectes dont ils se nourrissent.

Les fourmiliers, les paresseux sont également classés dans le même super -ordre, 




Xenarthre et fier de l'être !!  Oui mais de l'ordre des Pilosa
Le paresseux à trois doigts ou bradype





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire